Le livre de l'Aleph-Beth (4)



Banim - Enfants


1. Tout celui qui pleure et s'endeuille sur un homme honnête [qui est décédé], a le mérite d'élever ses enfants.

2. On doit faire attention à ce qu'un bébé garçon n'aille pas la tête découverte.

3. Un homme ne doit pas s'inquiéter pour les moyens de subsistance de ses enfants, car ils augmentent au fur et à mesure que les enfants grandissent.

4. Celui qui empêche autrui de se fructifier et d'avoir une nombreuse progéniture, va en Enfer sans enfants.

5. Un homme qui force sa femme à avoir des rapports sexuels, aura des enfants qui n'iront pas dans le droit chemin.

6. La difficulté d'élever les enfants sera plus grande pour une femme qui a des écoulements menstruels abondants.

7. La fille d'un Cohen qui se marie avec un Israélite et la fille d'un érudit en Tora qui se marie avec un ignorant, n'auront pas de descendance.

8. Jeûner le jeudi est bénéfique pour élever ses enfants.

9. Une femme pudique a le mérite d'avoir de bons enfants.

10. La femme de celui qui célèbre joyeusement les fêtes et met convenablement les Tefilines enfantera des garçons.

11. Parfois, quand on prie pour qu'un homme qui n'a pas encore d'enfants puisse en avoir, il peut mourir.

12. Si tu n'accomplis pas tes vœux, tes enfants peuvent en mourir.

13. Partir d'un endroit à l'autre fait engendrer une progéniture.

14. Les grands enfants ne meurent pas à cause des péchés de leurs parents. Mais quand le nom de D-ieu est bafoué, même ceux-là peuvent mourir.

15. Celui qui mange de la viande et boit du vin aura des enfants sains.

16. Celui qui regarde [ne serait-ce que] le talon d'une femme ou de sa propre femme quand elle est impure, aura des enfants qui ne se conduiront pas bien.

17. Celui qui habite en Terre Sainte durant dix ans et n'a pas d'enfants, doit divorcer sa femme. Peut-être n'a t-il pas le mérite d'édifier [une famille] avec elle ?

18. Qu'est ce qu'un homme doit faire pour enfanter des garçons ? Qu'il se marie avec une femme qui lui convienne, qu'il se sanctifie au moment des rapports et qu'il implore Celui qui détient [la bénédiction] des enfants.

19. Celui qui engendre, donne naissance à des enfants qui lui ressemblent.

20. Un homme doit se garder de couper un arbre avant son temps, car ceci porte préjudice au fait d'élever ses enfants.

21. Tout celui qui recherche à faire la charité, a le mérite d'avoir des enfants riches, sages et experts en Hagada (histoires du Talmud).

22. Qu'est-ce qu'un homme doit faire pour avoir des enfants ? Qu'il distribue largement son argent aux pauvres et qu'il réjouisse sa femme avant leurs rapports.

23. De la même façon qu'il est interdit de tuer quelqu'un, il est interdit de couper un arbre qui donne des fruits avant son temps.

24. Nous trouvons le terme « mort » appliqué à Yoav, car il n'a pas laissé une progéniture qui lui ressemblait. Alors qu'il est dit au sujet du Roi David : « il se coucha », car il laissa un fils qui était son pareil.

25. Le mauvais œil n'a pas de prise sur celui qui donne naissance en premier à une fille.

26-27. Chaque personne qui élève un orphelin dans sa maison ou qui enseigne la Tora au fils de son ami est considéré comme s'il les avait engendrés.

28. Quarante jours avant la formation de l'embryon, un homme doit prier que sa femme donne naissance à un garçon.

29. La femme de celui qui a des pensées malsaines aura elle aussi de telles pensées et alors les Qelipoth (les forces du mal) viendront chez elle en rêve et ses enfants mourront.

30. L'infidélité du mari conduit à l'infidélité de sa femme.

31. Tout celui qui brûle la récolte d'autrui ne laissera pas un fils pour hériter de lui.

32. Une femme qui perd ses enfants à la naissance, devra poser une pomme sur sa tête [quand elle accouche].

33. Chaque personne qui commence l'accomplissement d'une mitsva et qui ne la termine pas, enterre sa femme et ses enfants.

34. Celui qui se marie pour de l'argent, aura des enfants qui suivront de mauvaises voies et perdra cet argent rapidement.

35. Celui qui est affairé à étudier la Tora et à accomplir des actes de charité, aura le mérite d'engendrer de nombreux enfants.

36. Les enfants meurent par la faute de leurs pères seulement s'ils suivent la même voie qu'eux.

37. L'acte conjugal est bénéfique pour le fœtus. Il lui octroie la blancheur et le rend alerte, lui donnant force et belle apparence.

38. Celui qui n'a pas d'enfant, doit accepter sur lui [le joug] de l'exil.

39. Celui qui enlève les moyens d'existence à autrui, est considéré comme s'il violait sa femme.

40. Tomber dans les mains de ses ennemis équivaut [à la même punition que de] perdre ses enfants.

41. Celui qui a des relations sexuelles avec une non-juive, avec un autre homme ou a des pensées d'idolâtrie, son fils ne pourra pas être un érudit en Tora. Même s'il apprend à son fils la Tora, il l'oubliera.

42. De bons enfants amènent une grande guérison à leurs parents.

43. À cause du mensonge, les enfants meurent.

44. Chaque homme qui ne se sépare pas de sa femme quand approche le moment de ses menstrues, ses enfants, même s'ils ressemblent à ceux d'Aaron, mourront. Par contre, celui qui n'a pas de relations avec sa femme à ce moment, aura des enfants mâles qui seront capables d'être des instructeurs de la Loi juive.

45. Tout celui qui fait la Havdala (la bénédiction qui « sépare » le Chabath de la semaine) aura des enfants mâles qui pourront être des instructeurs de la Loi juive.

46. Celui qui se sanctifie au moment des rapports conjugaux, en se conduisant pudiquement, engendrera des enfants mâles.

47. On doit faire attention à ne pas donner à un bébé à téter d'une mauvaise femme, car le lait tété peut rendre pur ou impur.

48. L'eau chaude et l'huile sont un bienfait pour la santé du bébé.

49. Celui qui ne se retient pas d'uriner, la prière qu'il formule pour ses enfants est exaucée.

50. Les enfants ont la même apparence que leur père et leur mère.

51. Une mauvaise éducation dans la maison d'un homme est pire que la guerre de Gog et Magog.

52. Celui qui vient tôt et reste tard à la synagogue, prolonge les jours de ses enfants.

53. Un homme ne doit pas favoriser un fils par rapport aux autres.

54. En allumant les lumières de 'Hanouka et de Chabath, on a le mérite d'avoir des enfants érudits en Tora.

55. Celui qui aime les Sages, ses enfants deviendront des Sages. Celui qui honore les Sages, ses gendres deviendront des Sages.

56. Les enfants meurent jeunes quand les parents n'accomplissent pas leurs vœux, quand ils négligent l'étude de la Tora, ne font pas les mitswoth de la mézouza et des tsitsith, ou lorsqu'ils éprouvent de la haine gratuite envers autrui.

57. Celui qui prélève la dîme de son argent à la charité, ses enfants seront sauvés de la diphtérie.

58. Les petits enfants qui apprennent la Tora , meurent à cause des fautes de la génération.

59. Les myrtes que l'on se procure pour Chabath donnent le mérite d'avoir des enfants érudits en Tora.

60. Une Ségoula pour une femme qui fait des fausses couches est de baigner une jeune mariée avant son mariage.

61. La nature des enfants d'une personne dépend des aliments qu'elle consomme [avant leur conception].

62. Celui qui perd ses enfants, ne devrait pas avoir des relations conjugales pendant la semaine, mais seulement la nuit de Chabath.

63. Tirer à l'arc à Lag Ba'Orner est une Ségoula pour avoir des enfants. Être ministre officiant en chantant les prières l'est également.

64. Il faut apprendre à un enfant à bien se conduire dès son jeune.

65. Les chants et les louanges de D-ieu que l'on récite avant l'aube sont une Ségoula pour avoir des enfants, pour que celle qui allaite puisse avoir du lait si elle en manque et également pour que celle qui est mauvaise et coléreuse [change sa nature].

66. Celui qui se fait petit devant son maître et le questionne sur tous ses doutes – même si l'enseignant lui fait honte – aura le mérite d'engendrer un fils qui sera plus grand en Tora que son maître.

67. Celui qui accepte les souffrances avec amour, est récompensé en ayant une progéniture qui vivra longtemps.

68. D-ieu accomplit des actions en rapport avec le nom de la personne. Car c'est le nom d'un homme qui influence [tout aspect de sa vie].

69. Celui qui lève la voix pour se vanter, ses enfants seront pris en captivité.

70. Celui qui n'a pas d'enfant doit utiliser régulièrement de l'huile.

71. Parfois, lorsqu'une personne change de logement, elle épargne la vie de ses enfants.

72. En cherchant la paix, un homme sauve ses enfants de la mort et de l'exil.

73. Lorsqu'une personne fait quelque chose qui se révèle après coup être un obstacle pour autrui, tout bien est interrompu de sa descendance.

74. Parfois, un grand amour qui existe dans un couple l'empêche d'avoir des enfants.

75. La plupart des femmes stériles qui réussissent à être enceintes, donnent naissance à un garçon.

76. Les enfants d'une personne meurent parce qu'elle blesse quelqu'un par des paroles.

77. Le Tsadiq a le pouvoir de maudire un homme pour qu'il n'ait pas d'enfants allant dans la bonne voie.

78. Celui qui invite un Tsadiq à séjourner chez lui est béni en ayant une descendance.

79. Celui qui aspire à accomplir une mitswa, mais en est empêché est récompensé en ayant des enfants. Ils hériteront de sa grandeur et mériteront d'accomplir cette mitswa.

80. Celui qui prive autrui de sa subsistance, ses enfants mourront finalement.

81. Un aimant est une Ségoula pour avoir des enfants.

82. Les enfants d'une personne meurent quand elle fait usage de noms impurs, de la sorcellerie ou quand elle y croit.

83. Quand un homme et sa femme se lavent les mains et donnent la charité avant leurs rapports conjugaux, ils enlèvent l'esprit impur des enfants qu'ils vont engendrer.

84. Il y a des femmes qui n'élèvent que des filles et pas des garçons.

85. En récitant le passage des Tsitsith (Nombres 15:37-41) avec une grande dévotion, une grande crainte et en habillant ceux qui sont privés de vêtements, on a le mérite d'avoir des enfants mâles.

86. Une année prospère est un signe de la fructification et de la multiplication du peuple juif.

87. Les enfants d'une femme qui pratique la sorcellerie, mourront et elle deviendra veuve.

88. Une Ségoula pour une mère qui allaite son bébé et n'a pas suffisamment de lait : son mari devra s'endeuiller sur la destruction de Jérusalem.

89. Lorsque les gens sont faux, leurs enfants sont frappés de plaies. L'endroit où ils vivent peut aussi avoir un effet [négatif] sur eux.

90-91. Celui qui rend joyeux les nouveaux mariés ou qui fait attention à la mitswa d'allumer des bougies, sa femme enfantera des garçons.

92. L'abondance de pluie est un signe que beaucoup de garçons naîtront durant cette année.

93. Un mari et son épouse qui s'insultent mutuellement ne pourront élever leurs enfants.

94. Sème une sorte de céréale. Après l'avoir moissonnée, donne-la aux pauvres et n'en tire aucun profit personnel. Ceci est une Ségoula pour élever tes enfants.

95. [Le dirigeant] qui fait peur d'une façon excessive aux gens de sa génération n'aura pas d'enfants intelligents.

96. Celui qui n'a pas pitié de ses enfants, n'a certainement pas part dans « la Compréhension sacrée. »

97. Celui qui ne révise pas [et oublie] ce qu'il a appris, cause la mort de ses enfants.

98. On ne peut élever ses enfants quand on est immoral.

99. Le nom de D-ieu « Eloka » protège les enfants.

100. Les enfants d'une personne ne s'écarteront pas du mauvais chemin si elle s'efforce d'assurer les moyens de subsistance à ceux qui cherchent D-ieu.

101. En ayant foi dans les Tsadiqim, les enfants vivent et subsistent.

102. Lorsqu'un garçon vient au monde, la Générosité vient au monde.

103. Celui qui fait de la peine à ses parents ne méritera pas d'élever ses garçons.

104. Celui qui recherche la paix, aura le mérite de voir les enfants de ses enfants.

105. Une porte ou une fenêtre endommagée est un signe de maladie des enfants.

106. La dispute est un mauvais signe pour les enfants. La paix est un bon signe pour eux.

107. L'homme qui est coléreux aura des enfants idiots.

108. Une personne qui honore son père a le mérite d'engendrer des garçons.

B

1. Celui qui élève ses enfants dans la souffrance, devrait [pour en être soulagé], réciter le passage de la Tora traitant de la Création (Genèse I) chaque jour. Cette lecture le protégera aussi d'être inculpé faussement de vol.

2. Une Ségoula pour avoir des enfants : sois humble.

3. Planter un vignoble nuit au fait d'élever ses enfants.

4. Le fait de s'efforcer à racheter les captifs constitue une Ségoula pour enfanter.

5. Réciter les Ma'amadoth (passages de la Tora récités à l'origine lors des sacrifices) est bénéfique pour [engendrer] des enfants.

6. La femme dont les enfants meurent de diphtérie doit baigner ses [autres] enfants dans l'huile et allumer une lampe avec cette huile lorsqu'elle ira au bain rituel.

7. Celui qui défend sa foi avec succès malgré un grand nombre de gens qui s'élèvent et argumentent contre lui aura, par ce mérite, une grande progéniture qui remplira le monde.

8. La lettre hébreu « héh » (ה) façonnée en argent est une Ségoula pour croître et se multiplier.

9. Parfois, la structure d'une maison empêche une femme d'enfanter. Quand les poutres qui la forment ne sont pas placées dans la position qui leur a été assignée depuis les six jours de la Création, la maison est considérée comme détruite même si elle tient toujours. Cette « ruine » porte préjudice à cette femme qui ne peut enfanter.

10. Il faut rechercher un mohel (la personne qui réalise la circoncision) qui soit Tsadiq et craignant D-ieu. Car s'il ne répond pas à ces exigences, il se peut – à D-ieu ne plaise – que le nouveau né ne puisse engendrer des enfants ou qu'il devienne épileptique.

11. Celui qui a un fils qui s'affaire à l'étude de la Tora n'est pas considéré comme mort [même quand il quittera ce monde].

12. Le lait d'une femme Tsadéqeth (Juste) donne à l'enfant la crainte de D-ieu et le pouvoir dans ce monde.

13. Une personne qui entraîne autrui à tomber de sa foi, perdra ses enfants.

14. Lorsqu'il y a la paix dans le pays, les enfants juifs qui naissent, deviennent des instructeurs de la Loi juive.

15. Celui qui, ayant des rapports avec sa femme, fait attention à ne pas être ni lui, ni le temps et le moment, trop chaud ou trop froid, les enfants qui naîtront de cette union seront de très grands Sages.

16. Celui qui maîtrise ses instincts, ses enfants ne suivront pas un mauvais chemin. Il sera prospère matériellement et ne subira pas d'épreuve.

17. Une femme qui ne vient pas d'une grande famille, met au monde des enfants qui ne se comportent pas bien, même si elle est Tsadéqeth (Juste).

18. Quand la récolte est abondante dans le monde, c'est un signe que garçons naîtront. Lorsque le vin est abondant, c'est un signe que des filles naîtront.

19. Une personne qui n'a pas de fils doit s'habituer à apporter des cadeaux aux érudits en Tora et dire le passage (Deut. 26:1-11) se rapportant aux Bikourim (l'offrande des prémices). Il devra aussi étudier beaucoup le Talmud et étudier moins la Hagada, qui constitue elle, une Ségoula pour avoir des filles.

20. Celui qui maîtrise l'étude des Posqim (les Codificateurs de la Loi juive) à un tel point qu'il est capable d'instruire d'autres dans ce domaine, plusieurs femmes stériles pourront, par son mérite, concevoir un enfant.

21. Parfois, quand un homme est pris en captivité, on lui épargne la mort de ses enfants.

22. En donnant la charité, on a le mérite d'avoir des enfants.

23. Une femme qui a des difficultés à accoucher doit porter la clé [du portail] d'un cimetière. Ceci constitue également une Ségoula pour une femme stérile.

24. Les enfants meurent – à D-ieu ne plaise – parce que le père a une émission séminale vaine.

25. Il existe certaines sortes de bois qui, lorsqu'ils sont utilisés pour faire un lit, peuvent empêcher la conception ou le fait d'élever les enfants. Par contre, d'autres sortes de bois ont l'effet contraire.

26. Quand les enfants d'une femme meurent dans leur jeune âge, elle devra confectionner un habit [au prochain ou à celui qui reste] qu'il portera jusqu'à ce qu'il grandisse.

27. Lorsque les juifs croissent et se multiplient, les nations du monde font sortir de nouveaux décrets contre eux.

28. Les souffrances qu'une personne endure sont bénéfiques pour concevoir des enfants.

29. Les ronces sont une Ségoula pour concevoir des enfants.

30. Celui qui naît circoncis possède un pouvoir d'imagination bon et sain.


(Vous pouvez vous procurer le livre de l'Aleph-Beth en cliquant ici.)