Le Tachlikh

Le 1er jour de Roch Hachana, après l’office de Min'ha, nous avons la tradition d’aller au bord de la mer ou au bord d’un fleuve ou bien à côté d’une source d’eau vive ou à côté d’un puits, afin de réciter le Tachlikh.

Cette tradition et son explication apparaissent déjà dans le livre Minhagué Maharyl en ces termes :

« Il existe la tradition de se rendre, le jour de Roch Hachana, à côté de la mer ou d’un fleuve, afin de « jeter » dans les profondeurs toutes nos fautes. La raison à cela est en rapport avec ce qui est enseigné dans le Midrach, selon lequel, lorsqu’Avraham a reçu l’ordre d’Hachem de Lui offrir son fils Yits'haq en sacrifice sur le mont Moriyah, le Satan le devança en chemin et commença à l’inciter à ne pas obéir à l’ordre d’Hachem.

Lire la suite...

Les prières de Roch Hachana et Yom Kippour

Grâce à D-ieu, chacun prie toutes les prières de Roch Hachana et de Yom Kippour avec précision, mais dans les différents rituels de prières, il existe différentes versions des textes. Certaines de ces versions sont halakhiquement fondées, d’autres ne le sont absolument pas.

C’est pourquoi, à la demande de nombreuses personnes, nous allons à présent citer quelques points de la prière et leur formulation exacte, selon l’opinion de notre maître le Rav Ovadia Yossef z.ts.l., tel que publiés dans ses ouvrages.

Lire la suite...

Séli'hoth sans minyann

Question :

Une personne qui ne peut pas dire les Séli'hoth avec l’assemblée à la synagogue ou bien une femme qui désire dire les Séli'hoth mais qui ne peut pas se rendre à la synagogue, ces personnes peuvent-elles dire le texte des Séli'hoth en étant seules, ou bien faut-il s’en abstenir dans ce cas ?

Lire la suite...

Règles et traditions des Séli'hoth

Les 3 et 4 septembre 2016 correspondent aux jours de Roch 'Hodech Eloul.

Le mois d’Eloul représente le début des jours de miséricorde et de supplications.

Il est enseigné dans Pirké Dé-Rabbi Eli’ezer (chap.45) : Moché Rabbénou est resté 40 jours sur la montagne. La journée, il apprenait le Mikra (la Loi écrite) et le soir, il apprenait la Michna (la Loi orale).

Au bout de 40 jours, il prit les Tables de la Loi et redescendit vers le camp.

Constatant que les Bnei Israël avaient conçu le ‘Eguel (le Veau d’Or), il brisa les Tables de la Loi. Il resta 40 jours dans le camp, jusqu‘à avoir brûlé le ‘Eguel (le Veau d’Or) et l’avoir pulvérisé comme la poussière de la terre. Il condamna à mort toutes les personnes qui avaeint servi le ‘Eguel et il extirpa l’Idolâtrie du peuple d’Israël.

Lire la suite...