La vie en rose

“Vous observerez Mes lois et Mes statuts, parce que l'homme qui les pratique vit ; Je suis l'Éternel.” (Lévitique 18:5)  

Cela arrive à toute personne qui désire se rapprocher de D-ieu : les problèmes surgissent soudainement et avec une fréquence nouvelle. Quelle contradiction ! Voilà qu'un individu avait décidé de retrouver sa racine sainte et le salaire qu'il reçoit est une multitude de souffrances et difficultés.  

Il est impossible à l'entendement humain de comprendre la façon dont le Créateur dirige le monde. Cependant, chaque personne doit faire le maximum d'efforts pour s'éloigner des situations difficiles, éprouvantes et marquées par une certaine tension. Ces situations ne sont pas seulement désagréables, elles représentent un véritable danger de mort pour les individus qui s'en approchent.  

Lire la suite...

Interpréter un silence

Imaginez la scène : vous recevez un couple d'amis pour un repas amical. Au cours de la discussion, l'invité demande au maître de maison : “Pouvons-nous compter sur votre visite la semaine prochaine ?” Et le maître de maison de répondre : “Certainement; ma femme et moi serons ravis d'être vos invités.”  

Plus tard dans la soirée – lorsque les invités sont partis – le mari demande à sa femme : “Cela te fait-il plaisir d'aller chez nos invités la semaine prochaine ?” Et la femme de répondre : “Je n'ai jamais dit que j'approuvais ta réponse. Pour moi cela est clair : je n'ai nullement l'intention d'y aller.” Le mari exprime alors sa surprise en rappelant à sa femme qu'elle était restée silencieuse lorsqu'il a approuvé la visite proposée. 

Lire la suite...

Une coquille vide

Prenons notre courage à deux mains et puisque c'est la Guemara Sota 3b qui en parle, il nous faut bien aborder le problème. Certaines femmes ne sont pas fidèles à leur mari. Même si ce sujet est moins discuté que celui des hommes qui trompent leur femme, il correspond néanmoins une réalité qu'on ne peut ignorer. À propos de ce sujet, la Guemara nous apprend :

Selon Rav 'Hisda, une femme qui trompe son mari est l'équivalent d'un qarya dans une graine de sésame. Le qarya est le ver qui se trouve à l'intérieur des graines de sésame et qui s'en régale. Ce ver possède une particularité : il dévore de l'intérieur la graine dans laquelle il se trouve, en laissant l'enveloppe extérieure de la graine intacte.

Lire la suite...

D-ieu et moi : le couple parfait !

Tandis que nous comptons chaque soir le 'Omer – ce qui doit nous rapprocher chaque fois un peu plus d'Hachem – nous pouvons nous poser la question suivante : quelle relation devons-nous établir avec le Créateur afin de répondre à Son attente? Cette question ne doit pas nous surprendre : au sein de chaque couple les conjoints se la posent d'une façon mutuelle s'ils désirent réellement renforcer leur vie commune.

Lire la suite...