Paracha Vayiqra - Rabbi Nathan de Breslev

« D-ieu appela Moché et lui parla dans le Ohel Mo’ed » ( Vayiqra 1:1 )

Le Midrach nous enseigne que lorsque le Mishkan fût terminé, Moché n’osa pas y entrer. Il se disait que puisque son frère Aharon, oint en tant que grand prêtre, n’avait pas le droit de s’y présenter quand il le voulait, lui non plus ne pouvait rentrer dans ce lieu où la Présence divine reposait avec une intensité inégalée. Il attendit que D-ieu l’appelle. À l’époque, on ne pouvait pas parler avec D-ieu quand on le voulait…

Rabbi Na’hman de Breslev nous demande instamment de prendre un moment tous les jours et de nous isoler pour parler à D-ieu dans notre langue maternelle, une heure de temps est l’idéal. Il le demande à tous, quelque soit notre niveau spirituel. Et cette pratique qu’il a surnommé Hitbodédouth est supérieure à tout pour s’approcher d’Hachem (Likouté Moharan II, 25).

Lire la suite...