Paracha Tsav - Rabbi Nathan de Breslev

Dans la leçon 24, deuxième tome du Likouté MoharanRabbi Na’hman de Breslev enseigne que la détérioration de la joie est la cause essentielle de la maladie.

Même si la maladie s’exprime par un déséquilibre physiologique, ce dernier est la conséquence de l’absence de joie authentique, c'est-à-dire d’un éloignement conscient ou inconscient de D-ieu. Or pour être bésim’ha il faut s’attacher à la véritable connaissance : le da’at.

Lire la suite...