Paracha Noa'h : Rabbi Nathan de Breslev

“D-ieu considéra que la terre était corrompue, toute créature ayant perverti sa voie sur la terre.” (Genèse 6:12)

Le droit d'abattre un animal fut donné à l'homme seulement à l'époque de Noé. De fait, les générations précédentes – depuis Adam jusqu'à celle qui précédait celle de Noé – n'avaient pas l'autorisation de tuer un animal pour le manger. La raison en est qu'avant le péché d'Adam, toutes les créatures de la terre étaient saintes.

Ainsi, les forces du mal ne possédaient aucune emprise sur les créatures de l'univers, y compris sur les animaux ou sur les bêtes sauvages. Celles-ci n'avaient donc pas besoin d'être abattues – dans le but de rectifier leurs fautes – et il était donc absolument interdit de les tuer pour les consommer.

Lire la suite...