Le blogd'Éliyahou

 

C'est une grande mitsva d'être toujours joyeux...

L'adage de Rabbi Na'hman de Breslev est bien connu, commenté, chanté et repris sous toutes ses formes par un monde que tenaille l'incertitude et la souffrance, avec un besoin très fort d'être réconforté et soulagé.

Cette affirmation engageante tire sa source dans un leitmotiv biblique millénaire, celui de l'homme créé du néant, qui passe de l'obscurité à la lumière, celui d'un peuple élu au-dessus des autres, édifiant sa finalité sur une base qui paraît contredire sa nature: la Foi.

Rabbénou Haqadoch insistera à maintes reprises sur le fait que la Foi commence là où la compréhension fait défaut: « Ce que l'on peut démontrer ne fait pas [ou plus] partie de la Foi.»

Lire la suite...

Etre optimiste ....pour changer

On dit que le pessimiste est celui qui ne croit pas en une “aide invisible”.

L'optimiste juif, quant à lui, croit fermement en une aide qui vient “d'en-haut”, d'un Dieu attentionné. C’est cette foi en un Dieu bienveillant qui nous donne confiance en nous, en notre futur et en notre capacité à changer le monde.

Lire la suite...

Lachone Hara

La première erreur commise par ceux qui ne prennent pas la peine d’étudier ou de réviser les lois du lachone hara est de croire qu’il n’est pas interdit de répéter une information dès lors qu’il s’agit de la vérité.

Souvent lorsqu’on dit à quelqu’un "c’est du lachone hara" il répond "non c’est la vérité". Or c’est justement parce que c’est la vérité que c’est du lachone hara.

Lire la suite...

Un sourire

Grace à la joie , vous pouvez redonner la vie à une personne.

Une personne pourrait être dans une terrible détresse et n’être capable d'exprimer ce qui se trouve au fond de son cœur.

Elle voudrait tant parler mais il ne se trouve personne auprès de qui elle peut soulager son cœur.

Rendez visite à cette personne le visage souriant et vous la ferait revivre....

Éliyahou