Les 19 lettres (3a) : D-ieu et le monde

(Si certaines personnes placent D-ieu au centre de leur vie, d'autres mènent encore la vie des nations du monde. Entre la volonté du Ciel et notre désir de vivre entièrement comme nous le souhaitons, le cœur de chacun d'entre nous balance le plus souvent. Ce qui suit est la troisième lettre d'un échange fictif de courrier entre deux amis : Naftali et Benyamin. Si l'un de ces amis a fait téchouva, l'autre reste éloigné du mode de vie juif. Cet échange s'inspire de l'ouvrage : « Dix-neuf lettres » écrit par le Rav S.R. Hirsch, sans prétendre correspondre à la pensée du Rav Hirsch.)

Benyamin,

Lire la suite...

Les 19 lettres (2b) : l'approche adéquate

Benyamin,

Je te disais en début de lettre que notre passé commun dans les universités ne doit pas être oublié. C'est un peu grâce à lui que j'ai fait téchouva ! Je continue ci-dessous ma lettre.

Juger le judaïsme
Selon toi, le but ultime de l'être humain est d'être heureux et joyeux et c'est sous cette perspective que tu juges durement le judaïsme. « Que de lois, d'obligations, d'interdictions » t'écrie-tu ! Permets-moi de te demander ce qui t'a amené à penser que le bonheur est la notion ultime que l'homme doit atteindre ici-bas ? Si cela est réellement le cas, nous devons admettre la diversité de définitions du bonheur. Quoi : tout le monde devrait-il penser la même chose ?

Lire la suite...

Les 19 lettres (2a) : l'approche adéquate

(Si certaines personnes placent D-ieu au centre de leur vie, d'autres mènent encore la vie des nations du monde. Entre la volonté du Ciel et notre désir de vivre entièrement comme nous le souhaitons, le cœur de chacun d'entre nous balance le plus souvent. Ce qui suit est la deuxième lettre d'un échange fictif de courrier entre deux amis : Naftali et Benyamin. Si l'un de ces amis a fait téchouva, l'autre reste éloigné du mode de vie juif. Cet échange s'inspire de l'ouvrage : « Dix-neuf lettres » écrit par le Rav S.R. Hirsch, sans prétendre correspondre à la pensée du Rav Hirsch.)

Lire la suite...

Les 19 lettres (1b)

(Voici la suite de la correspondance fictive entre deux amis, dont un a fait téchouva.)

Naftali,

En quelques mots, je te rappelle ce que je reproche aux religions en général et au judaïsme en particulier. Selon moi, l'homme doit être une créature heureuse sur terre et à cette fin, il doit pouvoir faire ce qui lui plaît. Sous cette perspective, que dire des religions et surtout de la nôtre ? Combien d'interdictions et d'obligations ? Que d'obstacles au bonheur et à la liberté ! Comment une personne normalement constituée peut-elle arriver à être heureuse et joyeuse si elle doit suivre toutes ces règles détaillées et pointilleuses ? Ne peut-on pas tout simplement vivre sans toutes ces règles d'un autre âge ?

Lire la suite...