Les juifs et la ville de Kielce, Pologne (3)

(Ceci est le troisième article à propos des juifs et de la ville de Kielce en pologne. Pour lire le deuxième article, cliquez ici.)

Pogrom de Kielce
Environ 150 à 160 juifs (sur les 200 survivants revenus à Kielce) habitaient dans le seul bâtiment administré par le Comité juif de la Voïvodie de Kielce et situé au 7 de la rue Planty, une petite rue du centre de la ville.

Le 1er juillet 1946, un garçon de huit ans, polonais non-juif, Henryk Błaszczyk fut porté disparu par son père Walenty. À son retour, le garçon inventa une histoire selon laquelle il aurait été détenu par un inconnu. Un voisin suggéra à Henryk que cet homme pouvait avoir été juif ou bohémien.

Lire la suite...

Les juifs et la ville de Kielce, Pologne (2)

(Suite du voyage en direction de Kielce, Pologne. Pour lire les articles précédents, cliquez ici.)

Aujourd’hui en 2010 la population dépasse les 206 000 habitants pour une superficie de plus de 100 km2.

Oswiecim a une superficie de 30 km2 avec plus de 43 000 habitants (dont une juive).

Chelm a 35 km2 de superficie avec plus de 67 000 habitants.

Dans le train de Cracovie à Kielce, j’étais terriblement stressée.

L’hôtel réservé ne se trouvait pas trop éloigné de la gare.

Lire la suite...

La visite de Kielce

(Suite du voyage en direction de Kielce, Pologne. Pour lire les articles précédents, cliquez ici.)

Il n’était pas prévu pour moi d’aller à Kielce !

Ni même à Lublin.

Prévoyant une visite à Gdansk, je me rendis compte du trajet à partir d’Oswiecim en train.

Je me mis à chercher où il serait plus simple de me rendre.

Varsovie, pas très envie d’y aller.

Lodz, ne m’attirait pas d’avantage.

Le besoin de bouger, de voir autre chose se faisait pressant.

Lire la suite...

Lublin, histoire juive (1)

À la veille de la 2ième Guerre mondiale, près de 300 000 Juifs vivaient dans la région de Lublin.

Haut lieu de la tradition et de la culture juive pendant trois cents ans, cette région fut la terre natale de nombreux Tsadiqim, comme Mordechai Joseph Leiner d’Izbica, Chaim Israël Morgenstrn de Pulawy ou Motele Rokeach de Bigoraj. C’est aussi de Bilgoraj que provenait la famille des plus célèbres écrivains juifs : Israël Joshua Singer et Isaac Bashavis Singer.

L’octroi de la chartre municipale date de 1317 et la première mention de la commune juive en 1336. En 1435, Casimir Jagellon accorda aux juifs le privilège du commerce libre et en 1523, l’égalité des droits avec les bourgeois, en contrepartie de leur contribution à la construction des fortifications.

Lire la suite...