Un Bocuse de quatre ans (1)

Alexandre – quatre ans – marche à vive allure sur le chemin de la maison. Même s'il est habitué à quitter son école en vitesse, il possède aujourd'hui une raison supplémentaire : c'est l'anniversaire de sa maman. Avant que celle-ci rentre de son travail, Alexandre a décidé de lui faire une surprise : un gâteau d'anniversaire dont elle se souviendra !

Lire la suite...

Un Bocuse de quatre ans (2)

Dans la 1ière partie de cet article, nous avons décrit la façon dont une maman faisait preuve de compréhension devant les efforts honnêtes de son fils de quatre ans, même si ceux-ci n'ont pas été vraiment couronnés de succès. D'autre part, la même personne faisait preuve d'une certaine sévérité devant le comportement inadéquat d'un chef de cuisine. Nous avons conclut cette 1ière partie de la sorte :

Lire la suite...

Éduquer ses enfants, c'est les aimer (3)

Après avoir vu – dans deux articles précédents – ce que les parents sont responsables de faire pour l'éducation de leurs enfants, nous concluons cette série d'articles avec un aspect essentiel pour toutes les personnes qui désirent rencontrer le succès dans leurs entreprises : la place que nous accordons à D-ieu dans nos gestes quotidiens.

La plus grande erreur que nous pourrions commettre serait de croire qu'avec beaucoup d'efforts, une bonne dose d'intelligence et une volonté à toute épreuve, le succès dépend de nous. En la matière, il s'agit d'une vanité qui se cache sous des bonnes intentions.

Nous devons réaliser pleinement qu'il n'y a rien dans ce monde que l'être humain peut accomplir sans la Volonté divine. Évidemment, celle-ci sera plus à même de nous accorder ce que nous désirons si nous montrons notre bonne volonté et ne rechignons pas aux efforts. Cependant, même dans ce cas, nous ne devons pas oublier que le succès rencontré est envoyé du Ciel.

Lire la suite...

Éduquer ses enfants, c'est les aimer (2)

Dans un article précédent, nous avons expliqué que de nos jours, les deux aspects fondamentaux de l'éducation de nos enfants doivent être l'amour que nous devons ressentir à leur égard et le rôle que nous attribuons à Hachem dans ce domaine. Aujourd'hui, nous détaillons le premier aspect, celui de l'amour.

Aimer ses enfants n'est pas un principe abstrait avec lequel nous devons tous être d'accord (une seule fois un parent m'a avoué directement ne pas aimer ses enfants. À ce jour, ce cas est unique). Le plus difficile s'agit d'amener ce principe dans les gestes quotidiens qui doivent marquer le type d'éducation que nous donnons à nos enfants.

L'amour que chaque parent doit avoir pour ses enfants se décompose en trois aspects essentiels : 1) nos enfant doivent savoir que nous les aimons ; 2) nous devons être conscients de notre rôle d'exemple à leur yeux ; 3) nous devons surveiller l'environnement dans lequel ils évoluent.

Lire la suite...