(Afin de lire l'article précédent, cliquez ici.)

La question est : « Selon le Choul'han 'Aroukh, les lois contre la souffrance animale sont-elles d'origine biblique ou rabbinique ? »

Nous avons vu précédemment les raisons pour lesquelles nous pouvons penser que selon l'auteur du Choul'han 'Aroukh, ces lois sont d'origine rabbinique. Cependant, dans la mesure où cela n'est pas exprimé d'une façon explicite, il existe également certaines raisons pour penser que selon le Choul'han 'Aroukh, ces lois sont d'origine biblique.

Avant de rédiger le Choul'han 'Aroukh, son auteur – Yossef Karo – avait rédigé un commentaire sur le Tour (7). Dans ce commentaire (8), Yossef Karo a écrit que selon le Rambam, les lois contre la souffrance animale sont d'origine biblique. Or, dans sa rédaction du Choul'han 'Aroukh, Yossef Karo reprend mot pour mot le texte du Rambam. Ainsi, il semble difficile d'arriver à la conclusion que selon le Choul'han 'Aroukh, ces lois sont d'origine rabbinique.

Yossef Karo ayant été un prodige, il rédigea également un commentaire sur le Rambam (9). Dans ce commentaire, Yossef Karo a écrit également que selon le Rambam, les lois contre la souffrance animale sont d'origine biblique. La question se pose donc une nouvelle fois : peut-on réellement penser que selon le Choul'han 'Aroukh, ces lois sont d'origine rabbinique ?
Une décision à prendre
Selon nous, le texte du Choul'han 'Aroukh ne permet pas d'affirmer que selon son auteur, les lois contre la souffrance animale sont d'origine biblique. Nous avons expliqué les raisons pour lesquelles nous pourrions même penser que selon lui, elles sont bel et bien d'origine rabbinique.

Cependant, nous notons avec intérêt que selon le Rav Ovadiah Yossef, ces lois sont d'origine biblique (10). Expliquer les raisons de la position du Rav Ovadiah Yossef dépasse largement l'ambition de notre cours. Il nous suffira de dire que pour les juifs d'origine séfarade – qui suivent le plus souvent les décisions halakhiques du Choul'han 'Aroukh et du Rav Ovadiah Yossef – estimer que les lois contre la souffrance animale sont d'origine biblique nous semble le meilleur choix.

En ce qui concerne les juifs d'origine achkénaze – qui suivent le plus souvent les décisions halakhiques du Rama – le débat n'a pas lieu d'être : ces lois sont, au-delà de tout doute, d'origine biblique.

Nous avons pris le temps d'expliquer en détail la façon dont la halakha est décidée et dans le cas qui nous intéresse, savoir avec précision si les lois contre la souffrance animale sont d'origine biblique, car il nous semblait important de permettre à nos lecteurs d'obtenir une vision claire de l'élaboration des halakhoth.

Nous espérons avoir atteint notre but.

Suite...
(7) Le Tour (ou plus exactement « Arba'ah Tourim ») fut rédigé approximativement en 1300. En fait, pour rédiger le Choul'han 'Aroukh – et arriver à des conclusions définitives en ce qui concerne la halakhaYossef Karo appliqua un principe simple : il tint compte des décisions halakhiques du Rif (Rav Yits'haq al-Fasi, 1013-1103), du Rambam (1135-1204) et du Tour. Lorsque les décisions halakhiques entre ces trois autorités n'étaient unanimes, Yossef Karo respecta le principe de la majorité pour décider.

(8) Dont le nom est : « Beit Yossef ».

(9) Nommé le Kessef Michné.

(10) 'Hazon Ovadiah, Chabath 4, Hilkhoth 'Haliva 4.

David-Yits'haq Trauttman