Dans les précédentes halakhoth, nous avons expliqué le décret de nos Maîtres interdisant la consommation d’un plat cuit par un non-juif et nous en avons expliqué les raisons.

Dans la précédente halakha, nous avons aussi expliqué qu’il existe 2 conditions à cet interdit et en l’absence de l’une ou l’autre de ces conditions, il est permis de consommer les plats (strictement kachers et cuisinés dans des ustensiles kachers) cuits par un non-juif. La 1ère de ces conditions est le fait que si l’aliment est consommable même lorsqu’il est cru, comme des pommes par exemple, il est permis de le consommer même s’il a été cuit par un non-juif.

Dans la précédente halakha, nous avons expliqué de façon générale l’interdiction de consommer des plats cuits par un non-juif. Par exemple, si le non-juif a cuit une pomme de terre, il est interdit de la consommer, bien qu’il n’y a pas la moindre crainte de kacherouth de l’aliment ; malgré tout, nos Maîtres ont érigé un décret interdisant la consommation d’aliments cuits par un non-juif, pour les raisons citées dans la précédente halakha.

Cependant, le Din selon lequel il est interdit de consommer des aliments cuits par les non-juifs possède 2 conditions et en l’absence de l’une d’entre elles, il est permis de consommer les plats (strictement kachers et cuisinés dans des ustensiles kachers) cuisinés par les non-juifs.

(Série d'article à propos de la kacheroute. Afin de lire l'article précédent, cliquez ici.)

Question :

Nous avons une employée non-juive qui s’occupe des tâches ménagères, ainsi que de la cuisine. Tous les ingrédients utilisés sont strictement kacher et nous sommes présents lors des préparations culinaires, de sorte qu’il n’y a pas de crainte d’un point de vue de kacherout des ingrédients. Est-il permis de consommer les plats cuisinés ?

(Série d'article à propos de la kacheroute. Afin de lire l'article précédent, cliquez ici.)

Question : est-il permis de manger du poisson avec du beurre ?

Il est enseigné dans la Guemara 'Houlin (103b) :

Il est interdit de cuire toute viande avec du lait, excepté la viande de poisson ou de sauterelle.

Il est donc explicite que selon le strict Din, la cuisson du poisson avec le lait n’est pas incluse dans la cuisson de la viande avec le lait, car la viande de poisson n’entre pas dans la catégorie « viande » que la Tora a interdite et n’est pas non plus interdite par nos 'Hakhamim.