(Série d'article à propos de la kacheroute. Afin de lire l'article précédent, cliquez ici.)

Bien qu’il soit interdit de cuire un aliment lacté dans un ustensile « viande » (ou le contraire), notre maître le Rav Ovadia Yossef z.ts.l. écrit qu’il n’y a pas d’interdiction de frire du poisson dans une poêle « viande », puisque la raison pour laquelle il est interdit de consommer de la viande et du poisson ensemble, réside dans le danger que cela puisse provoquer.

Or, ce danger ne peut être provoqué que lorsqu’il y a mélange concret de viande et de poisson et non lorsqu’il s’agit uniquement de mélange du goût « viande » imprégné dans les parois de la poêle, avec le poisson qui sera frit dedans, car ce goût « viande » n’est pas suffisant pour provoquer un danger.

(Série d'article à propos de la kacheroute. Afin de lire l'article précédent, cliquez ici.)

On enseigne dans la Guemara Pessa'him 76b :

Un poisson qui a cuit dans le même four qu’une viande, Mor Bar Rav Aché dit qu’il est interdit de manger ce poison, car le mélange de la viande et du poisson provoque des maladies.

Marann tranche cette halakha dans le Choulh'an 'Aroukh (Yoré Dé'a chap.116 parag.2) selon laquelle, il est interdit de manger de la viande et du poisson ensemble, à cause du danger que cela engendre.

(Série d'article à propos de la kacheroute. Afin de lire l'article précédent, cliquez ici.)

Dans la précédente halakha, nous avons cité l’opinion de Maran, l’auteur du Choul'han 'Aroukh selon lequel les ustensiles en verre n’absorbent absolument pas et de ce fait, il n’y a aucun interdit à utiliser des ustensiles en verre pour consommer de la viande et ensuite, après un rinçage correct, utiliser les mêmes ustensiles en verre pour consommer des aliments lactés.

(Cependant, selon le Rama, on doit s’imposer la rigueur avec des ustensiles en verre comme pour des ustensiles en terre et tel est l’usage de la plupart des Achkénazim).

(Série d'article à propos de la kacheroute. Afin de lire l'article précédent, cliquez ici.)

Question :

Doit-on également posséder une vaisselle viande et une vaisselle lait lorsqu’il s’agit d’ustensiles en verre ?

Réponse :

Nous avons déjà expliqué dans la précédente halakha qu’il est obligatoire de posséder deux vaisselles distinctes, une pour la viande et une pour le lait, car les ustensiles qui contiennent des aliments (chauds) de viande ou de lait, absorbent dans leurs parois le goût de ces aliments et le rejettent ensuite dans l’autre aliment avec lequel ils entreront en contact.