(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Servez l'Éternel avec crainte et réjouissez-vous avec tremblement.” (Psaumes 2:11)

Il existe deux façons de s'opposer à la Volonté divine : ouvertement ou discrètement. Les rois du monde s'opposent sans vergogne et sans honte au Créateur. Leurs actions sont régulièrement dirigées contre le peuple d'Israël et ils ne cachent pas leurs désirs de faire le mal. C'est avant tout à eux que s'adresse le conseil du Roi David.

(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Et maintenant, ô rois, sachez comprendre, tenez-vous pour avertis, juges de la terre !” (Téhilim 2:10)

Dans ce chapitre, le Roi David a commencé a expliqué son statut unique de fils de D-ieu. Il a proclamé ouvertement qu'Hachem lui a promis de lui donner les peuples en héritage et les confins de la terre pour domaine (verset 8). Également, il a prévenu que le Créateur brisera tous ceux qui s'opposent à Son peuple élu (verset 9). Maintenant, il prévient les dirigeants de ces peuples et leur conseille de réfléchir avant de s'opposer à lui.

(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Tu les briseras avec un sceptre de fer ; Tu les broieras comme un vase de potier.” (Téhilim 2:9)  

Nous avons appris au verset précédent que si nous suivons la Volonté divine, Hachem élimine nos ennemis. Dans ce verset, le Roi David précise que les nations qui désirent se lever contre le peuple d'Israël seront brisées sans pitié et sans ménagement. Ainsi, non seulement les nations du monde ne pourront pas l'emporter contre nous, mais c'est leur existence même qui sera remise en question si elles s'attaquent au peuple d'Hachem.

(Pour lire l'introduction à cette série, cliquez ici.)

“Demande-le-Moi, et Je te donnerai des peuples comme héritage, les confins de la terre pour domaine.” (Psaumes 2 :8)

Si nous parvenons au niveau où nous sommes appelés les fils de D-ieu – c'est-à-dire au niveau où nous cherchons réellement à faire Sa volonté – tout ce que nous avons à faire pour obtenir quelque chose du Créateur est… de Lui demander. Cela ressemble à un père que ne peut pas refuser ce que son fils aimant lui demande.