En juin 1940, la France perd la guerre. Le 16 juin le chef du gouvernement Paul Reynaud démissionne. Dès le 17 juin Pétain annonce la cessation des combats. L’armistice est signée à Rethondes le 22 juin.

Pétain obtient les pleins pouvoirs et instaure "l’État français" dont le siège est à Vichy. La devise du nouveau régime est "Travail, Famille, Patrie" qui remplace la formule républicaine "Liberté, Égalité, Fraternité. Le régime est exclusif et dans les exclus se trouvent les juifs (révocation de la fonction publique, persécutions...) alors qu’il n’y a pas de pression allemande directe avant 1942. 76 000 juifs de France sont morts en déportation.

Qu’il s’agisse d’une affirmation ou une interrogation, cette phrase est indécente. aussi une insulte envers « Lui ».

C’est l’homme qui est mort à Birkenau. De la main d’autres hommes. Plus précisément l’humain y fut massacré.

Pourquoi, D-ieu, n’est-il pas intervenu ?

Toute personne pieuse se pose-t-elle la question ? Que peux-t-on répondre à cela ?

S’Il a créé le monde pour l’homme, il lui en a donné la gestion, la responsabilité.

Lorsque nous, infiniment petit, nous Lui demandons Son aide, Il nous l’accorde.

70ième commémoration de la libération du KL Auschwitz et la liberté de penser, le libre-arbitre menacés ! 

Le 20ième siècle a débuté par un génocide ; il y eut la Shoah, d’autres génocides, dont un connu de tous ; le 21ième siècle débute par le génocide des Chrétiens d’Orient.

Les leçons de l’Histoire n’ont pas été apprises, la Shoah n’a pas servi de leçons à l’humanité.

Au moment ou la préparation du 70ième anniversaire de la libération du KL Auschwitz, symbole de la Barbarie Nazie et de la Shoah, se met en place, un attentat est perpétré à Paris.

L’attentat à la rédaction du journal satyrique Charlie Hebdo a visé un des pilier de la démocratie : la liberté de penser. La liberté de penser est la base d’une société libre et laïque.

C’est une histoire juive d’une banalité déconcertante.

De celles dont ils en existent beaucoup, dont personne ne parle par pudeur, par manque de mots.

Aussi peur de déranger.

De ces petites histoires où la réalité dépasse la fiction.

Une de ces histoires qui rejoint la grande Histoire.

C’est avant tout la Victoire de la liberté, du libre-arbitre (Commandement divin) contre l’obscurantisme.

Durant le XXième siècle, les turbulences, la violence, la Haine ont eu pour effets de piétiner des vies.