Aujourd'hui
Selon la police autrichienne, des inscriptions antisémites et anti-turcs ont été découvertes vendredi sur le mur d'enceinte de l'ancien camp de concentration de Mauthausen, tenu par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Les dégâts s'étalent sur une dizaine de mètres de mur du camp, aujourd'hui devenu un mémorial aux victimes. Cet acte de vandalisme montre qu'il est nécessaire et urgent de mieux surveiller l'extrême droite, a estimé un élu social-démocrate local, Josef Ackerl.

Hier
Le premier camp ouvre en août 1938 après l'Anschluss, non loin du village de Mauthausen, situé sur la rive du Danube, à 22 km en aval (est) de Linz en Haute-Autriche.

Le camp de concentration de Mauthausen a été utilisé par les nazis à partir du 8 août 1938 et a été libéré par les forces américaines le 5 mai 1945. On estime à plus de 198 000 le nombre total des déportés à Mauthausen et à 118 000 le nombre des morts. Mauthausen était le camp central de l'Autriche.

En contrebas du camp, accessible par un escalier de 186 marches inégales, une carrière de granit employait des déportés valides pour les exterminer par le travail.

D'autres déportés étaient envoyés dans des "kommandos" (camps annexes). Il y en eut plus de soixante, disséminés à travers tout le territoire, et Gusen, Ebensee et Melk furent les principaux. Plus de 5 000 déportés furent assassinés dans les chambres à gaz de Mauthausen, Gusen, et dans des véhicules spécialement équipés pour tuer.

L'Autriche compta aussi un centre d'extermination de masse, le Château d'Hartheim, dans lequel périrent aussi 5 000 déportés de Mauthausen, rejoignant ainsi les 30 000 morts gazés envoyés directement à Hartheim.

Les deux camps principaux Mauthausen et Gusen I étaient les deux seuls camps du système concentrationnaire nazi en Europe classés « Camps de niveau III », ce qui signifiait qu'ils étaient destinés à être les camps les plus durs à l'intention des « ennemis politiques incorrigibles du Reich.»

Mauthausen était plus particulièrement destiné à l'élimination par le travail de l'intelligentsia opposée au régime nazi.

Ces camps furent parmi les derniers à être libérés par les Alliés en mai 1945. Le camp de Mauthausen a été le dernier camp libéré par les forces américaines du général Omar Bradley le 5 mai 1945. Ses annexes n'ont été découvertes et donc libérées que plus tard, comme Ebensee, le 6 mai.

En 1989, Gerhard Skiba, maire de la ville de Braunau am Inn, commanda un bloc de granite de la carrière de Mauthausen, où tant de détenus moururent d’épuisement en y travaillant ou abattus par les gardes, au comité de Mauthausen.

Il le fit installer en face de la maison où Adolph Hitler est né. Sur la pierre, figure cette inscription : « Für Frieden Freiheit und Demokratie nie wieder Faschismus millionen Tote mahnen.»

(Pour la paix, la liberté et la démocratie. Plus jamais le fascisme. À la mémoire de millions de morts).

Chantal Maas