(Série d'articles à propos du Chalom Bayith. Afin de lire l'article précédent, cliquez ici.)

Avouons-le : nous avons toutes eues au moins une fois dans notre vie, une dispute avec notre mari. Et le emet, est que même si tu as eu raison sur toute la ligne : t'es mal. Il y a un verset connu de tout un chacun : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même." Oui, c'est bien le verset le plus connu de toute la Tora mais surtout le plus mal compris ou en tout cas le moins bien appliqué !

Pourquoi est-il si difficile d'aimer son prochain ? La réponse est toute simple : avant d'aimer les autres, il faut d'abord t'aimer toi-même, être en accord avec toi-même. Tout le temps où tu n'arrives pas à t'apprécier, que tu souffres et que tu es mal dans ta peau, tu ne peux espérer être en Chalom avec les autres et en particulier avec ton mari et tes proches.

Eh oui, tout commence par-là !

C'est que l'on appelle le "Mezeg Achave", traduction : une température égale en toutes circonstances.

Reprenons depuis le début : dans ton corps il y a 4 éléments, à partir desquels Hachem nous a créés :

  • Le feu ;
  • L'eau ;
  • L'air ;
  • La Poussière.
Ils correspondent respectivement à : la chaleur, le froid, l'humidité et le sec. Ces fameux 4 éléments, nous les retrouvons dans les 4 formes de vies qui nous entourent : le minéral, le végétal, les animaux et les êtres humains. Lors de la création du monde, le but d'Hachem était que l'homme puisse gérer et maitriser son corps sans que jamais un de ces éléments ne prenne le dessus.

Par exemple, tu n'as pas le droit de laisser le feu, soit la colère, prendre le dessus sur les autres. Idem pour le froid : interdiction absolution de tomber dans la tristesse et de pleurer (eau). Il est donc impossible d'aimer son prochain véritablement si tu n'arrives pas à dominer tes sentiments, tes nerfs, ta peine etc.

J'entends d'ici ta question : "Mais, comment fait-on pour s'aimer soi-même, être bien dans sa peau ?"

David Hamelekh nous enseigne dans les Tehilim : "Qui est l'homme qui désire la Vie, qui aime de longs jours pour goûter le bonheur ? Préserve ta langue du mal et tes lèvres des discours perfides ; éloigne-toi du mal et fais le bien ; recherche la paix et poursuis la."

Nous y voilà, nous tenons le secret : il faut demander à Hachem sans relâche, d'être en paix avec soi-même et avec les autres. Cette Tefila que tu dois adresser à "Celui qui n'eut qu'à dire pour que le monde fut", doit se prononcer quelques soient les évènements que tu traverses. Dans le bien ou dans le moins bien... Trouver et voir la main d'Hachem partout est LA VRAIE solution à tes souffrances. Pourquoi ?

Car lorsque tu acquiers la véritable connaissance, à savoir, AKOL LETOVA (tout est pour le bien), cela veut dire, que tu arriveras à remercier Hachem et à Le louer même dans les situations les plus cauchemardesques de ta vie. À présent, tu comprends que tout est pour ton bien et tu es donc capable d'aimer les gens qui t'entourent, sans être parano et surtout pas avec ton mari, en ayant ces pensées si connues : il veut ton mal, il ne veut te fait faire que ce qu'il veut...

Comment faire pour voir Hachem partout dans ta vie, dans le bien comme dans le moins bien ? Grâce à ces deux principes :

- Le renforcement dans la Tora qui est appelée "Chalom" ("Ses chemins sont fait de douceurs et ses sentiers sont Chalom" Proverbes 3). La Torah s'appelle donc aussi "Chalom" et elle a la capacité de l'agrandir et de le développer.

-L'attachement aux Tsadiqim qui savent nous conduire dans le bon chemin car eux-mêmes sont appelés "Brit Chalom."

En t'efforçant de suivre ces deux conseils, tu peux arriver à t'aimer toi-même et ressentir au plus profond de toi, tes capacités. Tu ne seras plus perturbée dans ta tête et tu pourras donc enfin, aimer les autres comme toi-même et en particulier : ton mari.

Suite...

Site Association pour l'Amour

Dédié à la guérison de Valérie bath Rivqa

Rabbanite Yael Taieb