On dit que le pessimiste est celui qui ne croit pas en une “aide invisible”.

L'optimiste juif, quant à lui, croit fermement en une aide qui vient “d'en-haut”, d'un Dieu attentionné. C’est cette foi en un Dieu bienveillant qui nous donne confiance en nous, en notre futur et en notre capacité à changer le monde.

Le Dieu du Sinaï n'a pas dit “Je suis l'Eternel ton Dieu qui a créé le ciel et la terre” mais “Je suis l'Eternel ton Dieu qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.” En théorie, le Dieu de la Création aurait pu délaisser ce monde une fois sa tâche accomplie.

Mais le Dieu de l'Exode, Lui, nous a bien fait comprendre qu'Il est constamment impliqué dans notre histoire et qu'Il s'engage pour notre survie.

Éliyahou