« Nous devons crier à voix haute de nombreuses fois avant de mériter la joie.» (Rabbi Nathan de Breslev, Likouté Halakhoth, Ora'h 'Haïm, Hodaah 6:24).

Commentaire :
Nous devons faire de la joie notre attibut. L'idée selon laquelle la joie est une option que nous choisissons – ou pas - d'utiliser dans notre vie doit être éloignée de nous... à une très grande distance.

C'est justement parce que la joie est un aspect réellement vital de notre vie – si nous désirons nous rapprocher d'Hachem – que le mauvais penchant déploie toute sa ruse pour nous la rendre étrangère et inacessible. C'est en criant et en demandant l'aide du Créateur que nous pouvons réussir à vaincre ses forces du mal.

« L'essentiel de nos cris consiste à nous permettre de quitter notre état de tristesse et de morosité pour atteindre la joie.» (Rabbi Nathan de Breslev, Likouté Halakhoth, Ora'h 'Haïm, Hodaah 6:24).

Commentaire :
Bientôt deux-mille ans que le Temple de Jérusalem a été détruit ! Ce long exil devient de plus en plus difficile à supporter. L'antisémitisme, le matérialisme, l'absence de valeurs morales de notre génération... représentent autant de raisons de crier notre douleur.

Pourtant, la seule raison d'être de nos cris – que nous adressons au Créateur – est celle de pouvoir changer notre souffrance en joie. Notre volonté de nous éloigner de la tristesse doit être sans faille, tandis que notre désir d'être joyeux doit être constant. C'est à cette condition que nous pourrons nous rapprocher d'Hachem.

« L'aspect essentiel de la lumière de l'ensemble des lumières qu'on trouve en ce monde découle des grands Tsadiqim(Rabbi Nathan de Breslev, Likouté Halakhoth, Ora'h 'Haïm, Hodaah 6:19).

Commentaire :
Vous envisagez d'apprendre à jouer au tennis ? Que diriez-vous de faire vos premiers pas avec Andy Murray comme entraîneur ? Étant le meilleur joueur de tennis au monde, vous êtes assuré de ne pas pouvoir trouver un professeur plus qualifié que lui !

Dans le monde de la Tora, il existe aussi les grands... et les autres. Si l'on désire apprendre ce qu'Hachem attend de nous, il est toujours préférable de s'en remettre aux plus grands. De fait, ce sont les plus grands Tsadiqim (c'est-à-dire : les plus grands rabbins) qui éclairent le monde entier grâce à leur sagesse, leur compréhension et leur savoir. Écouter et suivre leurs conseils est un pur plaisir !

« L'aspect essentiel de la joie consiste à savoir et à croire que les mitswoth représentent la totalité de notre raison d'être et de notre espoir afin de l'emporter.» (Rabbi Nathan de Breslev, Likouté Halakhoth, Ora'h 'Haïm, Hodaah 6:18).

Commentaire :
Réussir notre passage en ce monde, voilà bien notre objectif. À cette fin, nous étudions chaque jour la Tora afin de mieux savoir ce que le Maître du monde désire de nous. Les mitswoth représentent Sa volonté.

Grâce aux mitswoth, nous accumulons au fil des années une richesse unique : celle qui nous permet de nous rapprocher d'Hachem. C'est pour cette raison que nous sommes rempli de joie : nous savons que le Monde à venir est à notre portée, que nous l'emporterons !