Pas facile pour un conjoint quand il voit son autre « moitié » changer de point de vue spirituel tous les quatre matins.

J’ajouterais que.. pas facile pour son vis-à-vis de devoir chaque fois se justifier, donner des éléments sans trop, parler sans dire, vivre sa vie en solo avec pour seul vis-à-vis…… Hachem Lui-même. C’est déjà pas si mal, non ?

Lorsque je me suis retrouvée, propulsée d’une certaine manière, dans le noahisme, ça a été un choc pour lui. En fait, je me demande s’il est au courant même si choc il y a eu. Du jour au lendemain, je ne suis plus allée au culte le dimanche matin. Ce fut peut-être le plus difficile pour lui car c’était « sa » demi-journée et là il a fallu la partager.

Suite...